Tiécoro Keita (Attaquant des Aigles ) : le «Messi malien»

tiecoro-keita-mali(En partenariat avec l’édition quotidienne du Tournoi de l’UEMOA/ http://tournoiuemoa.fr)

S’il y a un joueur qui a tapé dans l’oeil de la plupart des spectateurs lors des matchs de la poule B, c’est bien Tiécoro Keita. L’attaquant des Aigles du Mali est sans conteste l’un des joueurs les plus étincelants de cette 5ème édition du tournoi UEMOA qui s’achève ce dimanche avec la finale Sénégal / Mali.

Âgé seulement de 17 ans, Tiécoro Keita est loin d’être un monstre physique avec son 1m81 pour seulement 65 kg.

L’attaquant malien, évoluant au Club Olympique de Bamako (D1, Mali), est aussi capable de jouer comme milieu offensif. Sa vitesse, ses accélérations foudroyantes, mais surtout sa redoutable technique font de ce gaucher un des joueurs préférés du public du stade Père Léo durant ce tournoi de l’UEMOA.

En effet, sa présence sur le terrain s’est fait sentir lors des trois rencontres du Mali.

«Mes points forts sont la vitesse et le dribble. Je préfère jouer sur les cotés où comme numéro 10», lâche Tiécoro.

 

Entré au centre de formation Africa Foot à l’âge de 14 ans, ce jeune footballeur a déjà la tête ailleurs. «J’ai fait mes débuts à Africa Foot avant d’aller au Club Olympique de Bamako. Je voudrais terminer meilleur joueur de cette 5ème édition du tournoi de l’UEMOA. En plus de cela, j’espère un jour jouer dans de grands clubs européens comme le Real Madrid où le FC Barcelone. J’espère aussi disputer la prochaine CAN 2012 avec la sélection du Mali», confie Tiécoro, qui a pris part à la dernière CAN cadette au Rwanda avec les Aiglons maliens.

Djibril Dramé, coach de cette équipe locale du Mali, ne tarit pas d’éloges pour Tiécoro.

«C’est un jeune joueur qui n’a que 17 ans. Il a vraiment de la qualité, car si vous voyez bien, il n’y a aucun joueur ici qui dribble mieux que lui. Il a la facilité de percuter son vis-à-vis. Et grâce à lui, on a réussi à gagner des matchs. Donc, je pense que c’est un bon joueur qui a montré de belles choses jusqu’ici. Je sais qu’il pourra aller loin».

Mamadou S. GUÈYE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *