Les réactions match Gabon-Mali: l’appel à la paix de Seydou Keita et des Aigles du Mali

Dans l’euphorie de  joie collective, les Aigles ne sont pas restés  insensibles face à la situation d’instabilité et d’insécurité que connait le Mali en ce moment.

«On devrait être contents mais on est tristes par rapport à tout ce qui se passe au Mali. » lance Seydou Keita, à ses cotés le capitaine Cédric Kanté et le sélectionneur Alain Giresse.

Malgré la qualification du Mali, les Aigles du Mali sont attristés par les combats entre l’armée malienne et les rebelles.

« On n’est pas habitués à tout ça, nous, continu Seydou Keita devant les médias. Ce sont des moments très difficiles. Je ne dis pas ça seulement pour les joueurs mais pour tout le peuple malien. Tout ça n’est pas normal. Le président (Amadou Toumani Touré) fait le maximum, mais on veut qu’il fasse encore plus. Qu’on soit du Nord, du Sud, de l’Ouest, c’est pareil : on est tous maliens, il n’y a pas de différences ».

Un appel émouvant pour la paix que la Mali a toujours connu : «on ne connaît que la paix, on ne veut que la paix. C’est pour ça que je lance un appel. Il faut que les gens au Nord arrêtent de s’entretuer », supplie-t-il.

Rien de plus important que la paix: « Le football n’est qu’un jeu. Il n’y a rien de plus important que la vie » conclu t-il.

Pour rappel, des combats violents ont lieu entre l’armée malienne et les rebelles touaregs du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) dans le nord-ouest du pays, mettant fin à des années de paix relative, alimenté par le retour de Libye de Touaregs qui ont combattu dans l’armée de Mouammar Kadhafi. Des dizaines de milliers de personnes auraient fui la zone pour aller se réfugier au Niger et en Mauritanie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *