Conseil extraordinaire de la Femafoot

En prélude à la finale de la coupe du Mali, la Fédération malienne de football (FMF)  a tenu un conseil extraordinaire dont l’ordre du jour était la relecture des textes. Apres la convention de coopération signé à Paris avec la fédération française de football, l’équipe de Salif Keita « Domingo » continu son activisme pour la consolidation du football malien. Il s’agissait de la mise à jour des textes obsolètes qui ne sont plus conformes aux réalités de du football. Le but est donc leur réadaptation aux nouveaux contextes socio-économiques et aux exigences des instances internationales.

Parmi les nombreuses modifications qui a été proposées à Kayes figure entre autre :

Le concept des joueurs amateurs et non amateurs:

Auparavant, joueurs rémunérés des  clubs semi-professionnels comme le Stade malien, le COB, le Djoliba AC ou l’AS Réal  ne disposaient pas de statuts particuliers auprès de La FMF.
Il est désormais prévu que « Tout joueur qui perçoit une rémunération pour sa participation aux compétitions de la FMF ou pour une activité quelconque en relation avec celles-ci, est désormais reconnu « non amateur ». Il doit l’être au bénéfice d’un contrat de travail écrit et à durée déterminée avec son club employeur. » 

La nouvelle réglementation des transferts de joueurs :

Le montant d’un transfert devrait varier entre 2 et 4,5 millions de F CFA selon la qualité du joueur et la catégorie à laquelle ce dernier appartient.
Pour engager un senior qui compte plus de dix sélections en équipe nationale, il faudra désormais débourser 4,5 contre 2 millions de F CFA pour un junior de 18 ans issu d’un centre de formation.

La représentativité des clubs aux compétitions africaines :

Depuis la suppression de la coupe des vainqueurs de coupe, c’est le vainqueur de la coupe du Mali qui représentait le Mali en coupe CAF.
Dorénavant, si le champion en titre remporte également la coupe du Mali, c’est le vice-champion qui sera qualifié pour la coupe CAF et non au finaliste malheureux de la Coupe du Mali.

Le report de matches du championnat :

Dorénavant, la nouvelle réglementation prévoit qu’un club appelé à jouer et qui a plus de trois joueurs dans l’équipe nationale, bénéficiera du report de ses matches, s’il le désire.

Modification des statuts :

Sur le plan statutaire, comité exécutif de la FMF comptera désormais trois vice-présidents.
Il sera élargi par la création de nouvelles commissions qui seront chargées des équipements et des infrastructures.
Le secrétaire général sera choisit par le comité exécutif, qui sera assisté d’un secrétaire administratif. Ils auront à leur disposition le personnel nécessaire pour le bon fonctionnement du secrétariat. Ces fonctions seront rémunérées sur la base d’un contrat de droit privé à durée indéterminée.

Le conseil extraordinaire de Kayes a aussi entériné l’affiliation de ACEFOOT-Mali (l’association des centres et écoles de football du Mali) à la fédération. Un changement qui permettra à ces centres de bénéficier des projets de développement du football à la base de la CAF et de la FIFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *