Tournoi de Montaigu : Les Aiglonnets s’inclinent vaillamment face à la France (2-1)

Le Mali a concédé sa seconde défaite face à la France pour le compte de la 2è journée du groupe A du Mondial de Montaigu.

Nets vainqueurs de l’Australie (5-1), les français ont eu un mal fou à manœuvrer l’équipe malien conduite par l’infatigable Yalcoyé, milieu défensif malien.

Le temps agréable (présence du soleil), contrairement au match de la veille contre l’Allemagne mettra plus à l’aise les joueurs maliens.

Dès l’entame de la partie, les Aiglonnets ont essayé de prendre le jeu à leur compte en imposant un pressing dans tous les compartiments de jeu.

C’est ainsi qu’à la première période, les Aiglonnets ont livré une très bonne partie excepté la mauvaise relance de l’axe central qui permettra au Franco-malien Yaya Sanogo d’ouvrir le score pour la France (1-0, 20ème).

Les Aigles, malgré tout maintiendront leur rythme pour arriver à l’égalisation par le remuant Ibrahima Sacko qui exploitera un ballon repoussé une première fois par la transversale sur corner (1-1, 36ème).

De retour des vestiaires, le Mali avait eu plusieurs fois l’occasion de plier le match, puisque chacun des deux attaquants maliens (Ibrahima et Moussa) manqueront d’aggraver le score après avoir chacun effacer le gardien de but adverse pour échouer devant le but vide.

Sur un contre, le même Yaya Sanogo bien servi par Marco Rosenfelder, signait un doublé en seconde période, assurant la victoire de la France (2-1, 63ème).

En première analyse, l’entraineur de la France Guy Ferrier avouera que cette rencontre était loin des performances habituelles de son groupe, soulignant des défaillances dans tous les domaines surtout en première période…

Ce qui en dit long dur sur la très bonne prestation des maliens, qui n’oublions pas nous surtout à ce tournoi pour accumuler de l’expérience en prélude des prochaines éliminatoires de la Can cadette.

Pour le compte du second match de la poule, l’Allemagne a écrasé l’Australie (5-1) que le Mali affrontera samedi après midi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *