Page noire: Papa Barrou s’est éteint

L’OGC Nice annonce la disparition d’un de ses anciens attaquants, le malien   Keita Omar Barrou dit « Papa Barrou » à l’âge de 81 ans.

Il disputa 177 matches avec le maillot niçois, au cours de ses 7 saisons passées en Rouge et Noir, entre 1956 et 1963. Redoutable buteur, il fit trembler les filets adverses à 57 reprises (toutes compétitions confondues) durant son passage, et demeure à jamais l’un des grands acteurs du titre de champion obtenu en 1959, ou encore du quart de finale de Coupe d’Europe remporté devant le grand Real Madrid (lors de la saison 1959 / 1960).

L’illustre attaquant malien, membre du « 11 des recordmen du club ».

11recordmen papa barrou27027

Malifootball.com adresse toutes ses condoléances à sa famille et à ses proches.

Qui est Papa Barrou ? par Mohamed Soumaré

Page noire : Oumar Barrou Keita lève l’ancre

Né le 08 avril 1934 à Bamako, il y effectue ses premiers pas en football et évolue à la Jeanne d’arc de Bamako jusqu’en 1956, date à laquelle il émigre en hexagone. Il pose son baluchon sur la côte d’azur et signe à l’OGC Nice.

Grâce à sa grintta, il convainc les dirigeants du « Gym » de le conserver et reste pendant 7 ans au club, en marquant au passage 177 buts. Il est vrai qu’avec son mètre 85 pour 84 kilos, il n’avait aucune peine à s’imposer aux défenseurs adverses. A Nice, il remporte le championnat saison 1959-60 et la coupe de France la saison suivante. Il jouera aussi en 1960, les quarts de finale de la défunte coupe d’Europe des clubs champions contre le réal Madrid de puskas, gento, SAntamaria…A l’aller le 04 février 1960 au stade du Ray à Nice, le GYM s’impose 3-2, avant de prendre une déculottée au retour (0-4), certainement à cause de Di Stefano qui n’avait pas joué le match aller.

En 1963, il prend la direction du Nord et signe chez le doyen des clubs français (Le Havre), mais n’y reste qu’une saison, tout comme la saison suivante à Cannes.

En 1965, tente le pari de faire remonter Ajaccio en D1, chose qu’il réussit à faire lors de la saison 1966-1967, en décrochant avec son club le titre de champion de d2.

L’année suivante, il joue sa dernière saison à Cannes. Peu connu parmi les anciens footballeurs du pays, son nom est évoqué par ceux de la période pré-indépendance, qui à l’époque étaient étonnés de le voir quitter le pays pour tenter sa chance dans le foot en hexagone.

Surnommé Papa Barrou ou Barrou de Nice, il s’est éteint, le jeudi 25 juin 2015 à Niçe à l’âge de 85 ans.

Dors en paix papa Barrou. « A Dieu nous appartenons et à lui nous retournons ».

Son palmarès complet : http://www.pari-et-gagne.com/joueur/omar_barrou.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *