Nigeria-Mali (0-0) : Les r

Image

C.Kant

Ce match vous place à un point de la qualification. Etes-vous optimiste?
On a toutes les cartes en mains. Un nul nous suffit pour nous qualifier, on va se contenter de ça. La Côte d'Ivoire est qualifiée, il ne peut rien leur arriver. C'est la configuration que j'espérais. On pourra se contenter d'un match nul, mais bon, ce n'est pas facile de viser le match nul. Dans les dix dernières minutes, on a toujours peur de prendre le but bête.

Comment avez-vous trouvé votre équipe contre le Nigeria?
Je suis satisfait. On aurait préféré gagner le match, mais ce n'était pas facile. Le Nigeria a joué son va-tout en alignant quasiment quatre attaquants d'entrée de jeu. On a fait un match solide au début, puis on est bien sorti en deuxième mi-temps, on leur a posé des problèmes. Pour l'instant, on fait une bonne Coupe d'Afrique. Ce match est très intéressant car on n'avait pas beaucoup de repères contre les grandes équipes africaines et on voit qu'on est à leur niveau.

Comment jugez-vous le niveau de ce Mali-Nigeria?
C'était un match plein, sur un plan tactique, physique, et de grande qualité technique. On s'est fait quelques frayeurs, certes, mais eux aussi. Heureusement qu'on s'en fait quelques-unes dans le football…"

 
Réaction de Cédric Kanté :

"C'est une bonne soirée, ça aurait pu être une très bonne soirée. Le match nous laisse des regrets parce que si on avait élevé notre niveau de jeu, on avait les moyens de passer, on est un peu déçu. On a notre sort entre nos mains, il vaut mieux être dans notre situation que dans celle du Nigeria. L'aventure continue… Je ne pense pas que le match contre la Côte d'Ivoire sera plus facile parce qu'ils sont déjà qualifiés (un nul suffit au Mali pour passer aussi, ndlr). Ils veulent aller au bout et les joueurs (les remplaçants, ndlr) qui vont jouer vont vouloir gagner leur place, donc je ne pense pas qu'il faille compter sur leur démobilisation. Peut-être auront-ils une équipe légèrement moins compétitive, mais… Il ne faut compter que sur nous-mêmes. Il y avait beaucoup de rythme dans ce match, mais si on n'a pas marqué, c'est qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas. Peut-être était-on trop prévisible dans notre jeu. Il faut se pencher là-dessus."

 

Source AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *