Nigeria-Mali (0-0): A S

Image

Mohamed Lamine Sissoko pendant le match

Le nul entre le Mali et le Nigeria profite aux Ivoiriens, premiers qualifiés pour les quarts de finale. 

Derrière, les «Aigles» gardent la main, avec trois longueurs d'avance sur les «Super Eagles», leurs adversaires du jour, désormais en grande difficulté.

Le grand frère des «Super Eagles», Nwanko Kanu, était quasi forfait pour le choc de la deuxième journée. C'est Peter Odemwingie qui débutait en attaque. John Utaka, lui, commence sur le banc.

Dès le coup de sifflet de l’arbitre marocain, Les «Super Eagles» mettent tout de suite la pression sur la défense malienne, qui s’est montrée intraitable.

Les Maliens subissent face à des nigérians, qui essaient d'imposer leur technique et leur puissance physique.  

Les hommes de Jodar réagissent avec une frappe tendue d’Adama Tamboura, un tir trop croisé, le match s’emballe. Après un début de match délicat, les Maliens se sont bien repris à Sekondi. Ils utilisent désormais des passes courtes, sans chercher à sauter le milieu, avec un football très alléchant, seule la réussite n’était pas au rendez-vous.

A la 27è minute, Obinna Nsofor, l'attaquant nigérian du Chievo Vérone réussit un festival sur le côté gauche. Malheureusement, il oublie de servir un partenaire mieux placé.

A force de subir, les Maliens prennent des risques, même si le gardien Mahamadou Sidibé «Maha» n'a pas encore été vraiment inquièté. Momo Sissoko, sur un débordement, tombe dans la surface des «Super Eagles», Monsieur El Arjoun laisse jouer.

Le Mali s'offre une première occasion nette à la 57è minute, le milieu de Séville, Seydou Keita, envoie une frappe tendue détournée en corner par Austin Ejide. Celui-ci ne donnera rien. Toutefois, le nul entre le Mali et le Nigeria profite aux Ivoiriens, qualifiés pour les quarts de finale à ce moment de la rencontre.

Orphelins sans Kanu, les «Super Eagles», doubles vainqueurs de la CAN (1980 et 1994), n'ont toujours pas trouvé l'ouverture dans le tournoi.

A la 82è minute, Seydou Keita envoie un missile du pied gauche à vingt mètres des buts nigérians, malheureusement la balle échoue sur la transversale du gardien Austin Ejide.

Au terme des 90è, le Mali et le Nigeria se neutralisent à Sékondi. Bougés en début de match, les «Aigles», très sereins, se sont repris au fil des minutes, face à des nigérians brouillons offensivement. Mahamadou Diarra «Djilla», écopa de son deuxième carton jaune du tournoi et ne jouera pas le troisième match face aux «Eléphants» de la Côte d’Ivoire qualifiés. Le sélectionneur français, Jean François Jodar et ses hommes on leur destin en main et n’auront besoin que d’un match nul, pour se hisser en quarts de finale.

Bonne chance donc aux «Aigles» du Mali pour la suite de la compétition.

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Résultats Groupe 2

2ème journée

Côte d’Ivoire / Bénin 4-1

Didier Drogba (40ème), Yaya Touré (43ème), Kader Keita (52ème), Arouna Dindané (62ème) pour la Côte d’Ivoire

Razak Omotoyossi (90ème) pour le Bénin

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx 

Nigeria / Mali 0-0

Arbitre : Abderrahim EL ARJOUN (Maroc)

Avertissements : Mahamadou Diarra (86ème) pour le Mali, Séyi Olofinjana (36ème) pour le Nigeria.

Mali : Mahamadou Sidibé «Maha», Cédric Kanté, Adama Coulibaly, Souleymane Diamouténé, Adama Tamboura, Amadou Sidibé (85ème Souleymane Dembélé) , Seydou Keita, Mahamadou Diarra «Djilla», Mohamed Lamine Sissoko «Momo» (81ème Drissa Diakité) Frédéric Oumar .Kanouté, Dramane Traoré «Rivaldo» (74ème Mamadou Diallo)

Entraîneur: Jean-François Jodar

 

Nigeria : Titulaires Austin Ejide, Tayo Taiwo, Obinna Nwaneri, Danny Shittu, Joseph Yobo, Séyi Olofinjana, John Obi Mikel, Yakubu Ayegbeni, Obafemi Martins (46ème John Utaka), Peter Odemwingie (57ème Ikéchukwé Uché), Victor Obinna

Entraîneur : Berti Vogts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *