Mondial 2018/RCI-Mali (3-1), Alain Giresse (sélectionneur du Mali) : « il faut tirer les leçons de cet échec »

Alain Giresse: « Nous avons manqué de maturité. Après avoir réussi à ouvrir le score, on a voulu les asphyxier. Malheureusement, en face il y avait du répondant. Ils ont su revenir en faisant preuve d’un réalisme déconcertant. A présent, il faut tirer les leçons de cet échec pour mieux aborder les prochains matches. C’est sûr que nous allons présenter un bien meilleur visage avec le retour des absents. »

Michel Dussuyer (sélectionneur de la Côte d’Ivoire)

Notre objectif était d’essayer de les étouffer dès l’entame du match. Mais, avec l’impact physique de l’adversaire, très vite nous avons déchanté. Le but de Jonathan Kodjia nous requinqué et, à la fin nous avons gagné. Cela dit, il nous reste encore du travail à faire surtout sur le plan physique, car nous avons perdu la plupart des duels face à l’adversaire. Maintenant nous sommes focalisés sur notre déplacement le mois prochain au Maroc.

 

Cafonline.com

2 Comments

  1. Reply Post By Samory TOURE

    L’entraineur Alain GIRESSE est habitué à prendre 2 buts d’écart contre la Côte D’ivoire. Merci de vérifier son passage au SENEGAL ou en qualification coupe du monde et coupe d’Afrique, le SENEGAL à pris 3 à 1 à Abidjan comme les Aigles et 2 à 0 à DAKAR. Les supporters ont meme brulé le stade SENGHOR de DAKAR ce jour là. Il y’a eu une suspension de ce stade par la suite. GIRESSE ne pourra rien face à la RCI. Wait and see!

  2. Reply Post By FOOTEUX

    Sur le but contre son camp de Salif ,le « numero sept » des aigles qui n’a pas gené Serge Aurier en stoppant son action defensive est responsable de la defaite.Mais quel est le discours tenu par le staff A CHAQUE RENCONTRE car en realité y a t-il discours?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *