Alain Giresse, sélectionneur du Mali

Éliminatoires Coupe du Monde 2018/Alain Giresse : « Dans notre groupe, le favori c’est la Cote d’Ivoire ! »

A l’issue du tirage aux sorts des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018, le sélectionneur national des Aigles, Alain Giresse, a donné son point de vue sur le Groupe C dont a hérité le Mali.

Vous venez de découvrir le tirage au sort des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018, quelle en est votre réaction ?

C’est un groupe assez relevé. De toute façon, on savait qu’il n’y allait pas avoir de groupe facile ; compte détenu des équipes « chapeaux » qui constituaient le tirage aux sorts. Je pense que le Mali est sans  le 2è groupe le plus difficile, derrière la poule du Cameroun, Algérie, Nigeria… Dans notre groupe, le favori c’est la Cote d’Ivoire compte tenu du palmarès et de la hiérarchie.

Quelles difficultés attendez-vous pour ces éliminatoires ?

Les éliminatoires de Coupe du Monde sont toujours difficiles ! On part de 54 nations à 5 nations qualifiées donc c’est la crème du football africain qui sera présente. Nous allons jouer que contre des grandes équipes et ça sera compliqué pour tout le monde.

Le premier match du Mali ça sera livré face à la Cote d’Ivoire justement à Abidjan…

Il faudra donc aller faire un résultat dès le début et on connait la qualité de cette équipe. Et juste après on reçoit le Gabon à Bamako… il faudra prendre des points à chaque match sachant que tout le monde en prendrait pas.

Le Maroc aussi parait comme un adversaire très crédible….

Je ne néglige pas le Maroc. N’oubliez pas non plus que la Cote d’Ivoire sort de trois coupes du monde consécutives et est détenteur de la dernière CAN.

Ce n’est pas le même niveau mais aucun adversaire ne sera négligé. Le Maroc reste une bonne équipe, le Gabon aussi.

Comment le Mali doit s’y prendre pour ces éliminatoires de la Coupe du Monde, qui diffère de ceux de la CAN ?

La qualité des équipes fait la différence. Ce ne sont  plus des équipes du niveau du Sud-Soudan, avec tout le respect que je leur dois, que l’on rencontrait mais plutôt des équipes qui ont déjà joué la Coupe du Monde. Donc les organisations autour de l’équipe doivent être encore plus précises mais aussi  l’observation et la connaissance des équipes adverses seront déterminantes

Les éliminatoires seront hachurées par la CAN auxquelles le Mali vient d’être qualifié…

On ne peut pas préparer une compétition par une autre et d’ailleurs il ne faudra pas que l’une perturbe l’autre. D’où l’importance de préparer chaque compétition de façon précise.

Quelle a été votre plus grande satisfaction  suite à votre qualification à la CAN ?

Le fait d’avoir su la mener cette campagne  et l’amener jusqu’au bout. Il reste encore un match puis il y aura les 14 jours de préparations de la CAN 2017. Il faudra bien se préparer comme il le faut : c’est cela qui va être déterminant pour la compétition.

Maintenant il y aura deux matches de qualifications de la Coupe du Monde, c’est cela qui peut être embêtant car il ne faudra pas qu’en fonction de cela, l’équipe soit remise en cause. C’est cela la complexité car on fera des qualifications tout en sachant qu’il y a aussi une compétition à faire. Et une compétition qui peut modifier la suite des choses.

Propos recueillis par Mahamet Traoré

6 Comments

  1. Reply Post By Kouyate idrissa

    Si le technicien français A.G arrive à rassembler tous les joueurs comme il aurait souhaité durant les six journées,le Mali serait en Russie.

  2. on est pas assez armée si on veut mettre toute les chance de notre coté pour ce qualifié il faut commences par recruté les meilleurs qu’on peux avoir a chaque poste, y’a almamy touré as monaco, adama soumaoro lille, abdoulaye doucouré watfort, hadi sacko sporting lisbonne, allassane pléa ogc nice, adama traoré aston villa, et le nouvel l’att de celtic glasgow moussa dembélé ,on a besoin d’eux pour pouvoir espéré et faire un bon parcours inchallah

  3. Reply Post By SAYE Adinla

    Oui il faut recruter les jeunes maliens qui peuvent porter les couleurs de notre pays. Apparemment Giresse n’est pas très chaud dans ce sens. Exemple de Ousmane Dembele qui a exprimé son désir de jouer pour le Mali après que Giresse le déclare mauritanien. Quelle indélicatesse de la part du coach.

  4. Reply Post By Kebe Moussa

    Moi mon avis je suis pour tout sauf le gardien Mamadou samassa ces le plus mauvais gardien de but après Maha. Je demande a Girèsse a cause de Dieu( Allah) de ne pas selectionné Mamadou samassa ni pour la can ni pour les eliminatoires de la coupe du monde . Merci

  5. Reply Post By le maitre

    Si Alain Giresse veut se qualifier pour le Mondial 2018 il doit tout faire pour convaincre Adama traore de ASTON VILLA et certains binationaux tels que Moussa Dembele du Celtic Glasgow Bryan DABO de SAINT ETIENNE et almay toure de monaco. Mais Adama traore doit etre la priorité car le mali manque cruellement d’un joueur de ce registre depuis plus de 40 ans apres Salif Keita .aDAMA TRAORE est tres rapide et tres technique il est capable de perforer n’importe quelle défense au monde.j’ai confiance à ce joueur . Je suis sur qu’un tel joueur avec le Mali peut battre la cote d’ivoire en aller et retour. Les ivoiriens ont toujours compté sur GERVINHO pour battre le mali à cause de sa vitesse et Pourquoi le Mali n alignerait il pas Adama traore qui est et demeure une arme redoutable. peu importe si il joue en deuxieme division.Bakary sako jouait en deuxieme division lorsqu’il sauvait le Mali à la CAN 215 face à la cote d’ivoire.Lataquant sur lequel la cote d’ivoire compte s’appelle jonhatan kodja il joue en deuxiemme division en ANGLETERRE. le FOOT C’est le talent qui prime d’abord.sinon les joueurs ANGLAIS jouent tous en premiere league le meilleur du MONDE Mais il n’ y a aucun resultat. PRORITE ADAMA TRAORE.

  6. Reply Post By Dramane

    Si le coach Girèsse ne convoque pas Moussa Dembélé, Ousmane Dembélé ,etAdama Traoré c’est qu’il n’est pas pour l’avancement de l’équipe nationale du Mali .il faut vite dénoncé cela sinon il fera que tous nos bons joueurs binationaux vons nous échapper comme N’ golo Kante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *