Can feminine 2016/ Oumar Guindo : « Il reste six points en jeu. Il faut aller de l’avant »

Le sélectionneur des Aigles dames, Oumar Guindo et la joueurse, Aminata Doucouré ont comparu devant les médias de la CAF à quelques heures du deuxième match du groupe B de la CAN-féminine qui opposera ce mercredi la sélection malienne à son homologue du Kenya.

Le technicien malien, malgré la lourde défaite (6-0) face au Nigeria lors du premier match, veut y croire en la qualification :

« Nous avons oublié la défaite contre le Nigeria et ne renonçons pas. Il reste six points en jeu. Il faut aller de l’avant. Bon, c’est vrai, les Kenyanes sont des joueuses très athlétiques. Il faudra faire avec. Un bon point, le moral dans la troupe est bon. Les six buts ont été lourds à encaisser. C’est ainsi. Je compte sur un sursaut pour offrir un autre visage de l’équipe ».

Des propos appuyés par la joueuse, Aminata Doucouré, (milieu de terrain des Aiglonnes ): « Nous sommes prêtes physiquement et mentalement. Notre entraîneur s’est employé à remettre les idées en place après les six buts encaissés face aux Super Falcons. Notre désir est toujours aussi fort de passer le premier tour. C’est un challenge terrible mais je crois en nos capacités et je sais que nous pouvons le faire » a conclu l’internationale malienne.

 

El Moro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *