Fousseni Diawara:  » Nous avons conscience que nous n’avons pas fait un bon match »

Il ne parle pas beaucoup mais lorsqu’il parle, on l’écoute car ses mots ont toujours un sens. Une analyse sans concession du capitaine Fousseni Diawara suite à la défaite des Aigles face à la Guinée ( 1-2).

Quelles analyses faites-vous de cette défaite des Aigles face à la Guinée …

Nous sommes très déçu de notre prestation. Nous avons conscience que nous n’avons pas fait un bon match et c’est légitime que les supporters soient déçu. L’entraineur nous a recadré à la fin du match, il a su trouver les mots justes et je peux vous assurer qu’il n’était pas du tout content de la manière dont nous avons joué mis à part les vingt premières minutes.

C’est vraiment dommage d’avoir montré deux visages pendant le match car la guinée était à notre porté, malgré ses qualités.

Comment expliquez vous ce naufrage collectif: commencer très bien pour complètement couler au fil du match?

Je crois que psychologiquement, nous avions cru que nous avions fait l’essentiel alors que cela ne suffisait pas d’inscrire un but. Alors qu’une équipe, avec de grosses qualités mentales, peut revenir dans un match.

fousseni-diawara-mali-guinnee1

On peut aussi reparler des buts encaissés suite à des erreurs défensives, le premier sur corner, le second sur penalty. Le contenu du match n’était pas bon , nous n’avons pas su garder le ballon dans la partie du terrain  adverse. L’état d’esprit n’y était pas non plus car ce qui est dommage c’est de n’avoir pas cru en nous.

Quelles sont les dispositions que tes coéquipiers et vous-même comptez prendre pour rectifier le tir ?

Dans un premier temps, l’entraineur a bien fait de nous parler tout de suite après le match. Nous avons déjà parler entre nous joueurs et nous sommes bien évidement déçu de notre prestation.  Dans le même temps cette défaite est un mal pour un bien car les éliminatoires commenceront en septembre et ces erreurs vont nous servir de leçon. Il ne faudra plus les reproduire car face à l’Algérie ou l’Éthiopie, ça risquent d’être fatales.

Nous sommes une équipe en reconstruction: il nous a manqué des joueurs, d’autres viennent d’arriver…les automatismes nous ont manqué pour avoir la main mise sur ce match. Nous avons encore quelques jours pour travailler afin de réaliser une meilleure prestation face à la Croatie[1].

Les absences ont-ils à ce point fragilisé l’équipe?

Des joueurs importants n’étaient pas là comme Seydou Keita dont on connait son influence dans l’équipe. C’est quelqu’un qui rassure toute l’équipe par son talent et son charisme. Mais dans deux-trois ans, Seydou ne sera plus là, tout comme Adama Coulibaly et moi-même car nous tirons vers la fin. Il va donc falloir avoir du leadership au sein de la nouvelle génération pour tirer le groupe vers le haut. Ces jeunes ont beaucoup de qualités et un bon état d’esprit mais il faudra qu’ils aient beaucoup de personnalité, qu’ils prennent les chose en main et qu’ils n’aient pas peur de s’affirmer.

fousseni-diawara-mali-guinnee2

Il ne faut pas oublier également que nous sommes en fin de saison, les organismes sont entamés sur le plan physique. Mais il y aurait fallu plus de communication entre nous mais surtout prendre conscience qu’il fallait se battre un peu plus. Nous n’avions pas eu cette impression là. Nous sommes déçu mais il n’y pas de quoi s’alarmer car lors de notre dernier match contre le Sénégal nous avons fait un très très bon match.  Il ne faudra plus refaire les mêmes erreurs comme contre la Guinée et surtout être plus fort mentalement.

Comment voyez-vous le prochain match contre la Croatie?

La Croatie est une très bonne équipe européenne et figure parmi les meilleures au monde. Ça sera un gros test pour nous. Il va falloir faire un bon match et la motivation doit venir naturellement car jouer contre une équipe qui va au mondial, avec des joueurs comme Modric[2], Mandžukić[3] c’est très intéressant. Je peux vous rassurer que nous irons là-bas avec un bon état d’esprit et avec une volonté de faire un bon résultat.

 Propos recueillis par Mahamet Traoré/www.malifootball.com

 

 

 

[1] Occupe le 20è rang mondial au classement FIFA

[2] milieu de terrain au Real Madrid

[3] Attaquant au Bayern Munich.

One Comments

  1. bien dit et bonne pour la prochaine rencontre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *